Mon action au gouvernement

Au sein du Gouvernement, j’ai voulu agir concrètement pour nos concitoyens et pour notre pays.

Au sein du Gouvernement, j’ai voulu agir concrètement pour nos concitoyens et pour notre pays.

En juin 2015, le Président de la République m'a fait l'honneur de me confier la responsabilité de Secrétaire d'Etat auprès du Premier ministre chargée de la Réforme de l'Etat et de la simplification.

En février 2016, de nouvelles fonctions m'ont été confiées "la formation professionnelle et l'apprentissage".
Chargée de la Réforme de l'Etat, j'ai mené trois chantiers majeurs :

Chargée de la Réforme de l'Etat, j'ai mené trois chantiers majeurs :

  • réforme de l'Etat avec la réorganisation des services de l'Etat suite à la fusion des régions, une nouvelle étape de la déconcentration, la création d'une direction chargée de l'immobilier de l'Etat.
  • simplification des procédures et des démarches à la fois pour les citoyens et pour les entreprises afin d'améliorer le service rendu, renforcer la compétitivité des entreprises et l'attractivité de notre territoire. Exemples : marche public simplifié.
  • transformation numérique de l'Etat avec la montée en puissance des démarches en ligne qui permet d'assurer un service 24h sur 24, 7 jours sur 7, pour tous et partout sur le territoire... l’ouverture des données publiques…
Chargée de la formation professionnelle et de l'apprentissage, je me suis attachée à :

Chargée de la formation professionnelle et de l'apprentissage, je me suis attachée à :

- assurer la montée en puissance de la réforme de la formation professionnelle issue de la loi du 5 mars 2014 : compte personnel de formation, conseil en évolution professionnelle, quadripartisme....de nouveaux droits pour permettre à chacun, tout au long de sa vie, de se former pour adapter son parcours professionnel à ses souhaits, aux mutations de notre économie ou tout simplement réaliser ses rêves.. 
- développer l'apprentissage en luttant contre les représentations sociales, pour offrir aux jeunes une voie d’avenir et d’excellence, qui leur permette d’accèder plus rapidement à l’emploi mais aussi de bénéficier d’une promotion sociale et professionnelle riche de perspectives,
- permettre aux demandeurs d'emploi de bénéficier d'une formation pendant leur période de chômage afin de leur permettre d'accéder plus rapidement à l'emploi avec le plan 500 000 formations. Il s'agissait de corriger le fait que seulement un demandeur d'emploi sur 10 bénéficie d'une formation pendant sa période de chômage alors que ces formations permettent un retour plus rapide à l'emploi grâce à une montée en compétences et une meilleure réponse aux besoins des entreprises dans les territoires.