Blog de Clotilde VALTER

Selon les résultats provisoires de la Dares et de l’Insee, la France a créé 62 200 nouveaux emplois salariés au 4ème trimestre dans le secteur marchand, soit 2 fois plus qu’il y a 6 mois. La tendance est clairement positive : notre économie crée de plus en plus d’emplois et de plus en plus rapidement. C’est le 7ème trimestre consécutif de hausse de l’emploi portant à 300 300 le nombre d’emplois nets créés dans le secteur marchand depuis le 2ème semestre 2015. Cette progression est particulièrement marquée dans le secteur tertiaire marchand avec 68 800 postes. Sur la seule année 2016, ce sont près de 200 000 emplois salariés marchands qui ont été créés. C’est le rythme le plus élevé de création depuis 9 ans. Cela confirme l’efficacité de la politique menée de soutien aux entreprises, qui leur a permis de retrouver les marges nécessaires pour investir et recréer de l’emploi. Pour rappel, les mesures prises par le gouvernement pour dynamiser la reprise économique se traduisent concrètement par une baisse du chômage depuis un an (-107 400 sur 2016). Notre politique économique ayant besoin de continuité et de temps pour produire des résultats solides et durables, le gouvernement poursuivra ses efforts jusqu’à la fin de son mandat pour consolider la dynamique. Continuer la lecture

Tout au long de ce quinquennat, des mesures fortes ont été prises pour assurer la transparence de la vie publique.

Il s’agit  de replacer l’intérêt général au premier plan avec deux objectifs : lutter contre les conflits d’intérêts et restaurer la confiance des citoyens.

Plus globalement la volonté du Président de la République a été de placer la France au rang des démocraties les plus avancées en matière de prévention des conflits d’intérêts et d’utiliser le principe de transparence au service de cet objectif afin de promouvoir une République exemplaire et de rénover la vie publique.

Pour la première fois en France, le Gouvernement a légiféré pour que les conflits d’intérêts soient éradiqués en marquant une rupture dans les pratiques liées à la transparence. Continuer la lecture

Engagement de François Hollande, l’instauration de la possibilité de partir à la retraite à 60 ans pour ceux ayant commencé à travailler tôt mise en place dès juin 2012 a bénéficié à « 650 000 personnes » depuis cette date. « C’est justice puisqu’ils avaient consacré leur vie à travailler et à cotiser ». Pour rappel, le décret paru en novembre 2012 a relevé de 18 à 20 ans l’âge de début d’activité permettant à un assuré ayant une carrière complète de pouvoir faire valoir ses droits à la retraite à taux plein à 60 ans au lieu de 62 ans, et annulé l’obligation de cotiser plus que la durée légale. La réforme des retraites de 2014 a ensuite élargi le champ des trimestres pouvant être pris en compte dans la période cotisée, comme par exemple la période en invalidité à hauteur de 2 trimestres ou encore celle de la maternité. Ce « droit important » est « remis en cause » dans les propositions de l’opposition dans le cadre de l’élection présidentielle. « Le projet de la droite propose un relèvement de l’âge légal de départ en retraite à 65 ans et peut-être même un taux de retraite à taux plein à partir de 70 ans seulement » (M. Touraine, 25/01/17).

Depuis 5 ans, et alors que nous avions trouvé un système en situation de grave déficit, nous avons agi pour préserver et renforcer notre modèle social. La sécurité sociale est en équilibre, et nous avons amélioré la couverture et l’accès aux soins. Dans les hôpitaux publics, 31 000 recrutements ont été effectués ; pour lutter contre les déserts médicaux, nous avons multiplié par 4 les maisons de santé en moins de 5 ans ; dans la médecine libérale, l’incitation fonctionne et 1 700 contrats d’engagement de service public ainsi que 1 000 contrats de praticiens de médecine générale ont été signés. Nous devons faire et continuer à faire de la santé une priorité pour la France et les Français. Notre modèle social est un investissement d’avenir. Continuer la lecture